JO CASSEN - Ecrivain, théâtre et poésie
RSS

Articles récents

La métamorphose du cloporte
Pasiphaé
Le sacre du Printemps
En Marche !
Une petite flamme

Catégories

A L'AFFICHE
Dire,
Pensée du jour
Pensées du jour
Pourquoi?
Prochainement...
fourni par

JO CASSEN un regard sur le monde, un regard sur l'immonde

Le sacre du Printemps

Le sacre du printemps




 
Au petit matin blanc, tu vaincs la réticence
Cette lâche inertie, un élu combattant
Doit chasser le mesquin qui frôle l’indécence.
 
Clame lors à plein cœur le besoin éclatant,
Le chant et puis le cri pour taire le murmure,
Pour oser puis agir, sois un vrai militant.
 
Au jour du grand réveil, revêts ta forte armure,
Tes émois au rebut, laisse entendre ta voix,
Car ton regard serein n’adore aucun lémure.
 
Il s’agit d’une guerre et non d’un jeu grivois,
L’adversaire jaloux a contracté la rage,
Sa boisson vérité, un fétide pivois.
 
A refuser constants l’évident déchiffrage,
Les cyniques abjects réfutent la raison,
Et guident le troupeau vers un fatal mirage.
 
N’écoute plus les sots, la sinistre oraison
Renonce et capitule et se veut stratégie
Pour embrumer nos yeux, effacer l’horizon.
 
Notre combat céans n’est pas une élégie,
Il s’agit d’un refus, une rébellion,
Le temps a décidé : Stoppons la gabegie.
 
Quand le complice mol se meut ardélion,
Chaque doute banni, tu dois prendre les armes,
Maître tu le deviens et non pygmalion.
 
L’obscur déjà nous guette, éteignons les alarmes
L’angélisme naïf se révèle fielleux,
Et souffrir maintenant pour éviter les larmes
 
Voici le seul crédo loin du discours mielleux.
 
13/O3/2017
Jo Cassen
« Foutaises ou chants d’espoir ».
Tous droits réservés
 

 

0 commentaires pour Le sacre du Printemps:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint