JO CASSEN - Ecrivain, théâtre et poésie
RSS

Articles récents

La métamorphose du cloporte
Pasiphaé
Le sacre du Printemps
En Marche !
Une petite flamme

Catégories

A L'AFFICHE
Dire,
Pensée du jour
Pensées du jour
Pourquoi?
Prochainement...
fourni par

JO CASSEN un regard sur le monde, un regard sur l'immonde

Chronique du temps jadis






 
Il n’osait plus marcher dans les rues de la ville,
Les yeux toujours baissés, il glissait étranger,
Un fragile arbrisseau rêvant d’être oranger
Devenu le zombi plein d’humeur incivile.
 
Naguère ici parfois se jouait vaudeville,
Le godillot inculte ignorait le danger ;
Soucieux simplement du boire et du manger ;
Aujourd’hui le village a l’accent  bidonville.
 
Le voyageur lointain découvrant ce terroir,
Se fige consterné par l’indigne mouroir,
Cherche désappointé quelque rare vestige.
 
La conquête sans arme a livré le filon,
Les témoins font silence, un étrange vertige ;
Sous le voile l’obscur a tout mis au pilon.
 
4 août 2015
Jo Cassen
« Derniers poèmes »

Tous droits réservés

0 commentaires pour Chronique du temps jadis:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint