JO CASSEN - Ecrivain, théâtre et poésie
RSS

Articles récents

La métamorphose du cloporte
Pasiphaé
Le sacre du Printemps
En Marche !
Une petite flamme

Catégories

A L'AFFICHE
Dire,
Pensée du jour
Pensées du jour
Pourquoi?
Prochainement...
fourni par

JO CASSEN un regard sur le monde, un regard sur l'immonde

Opale

Opale


L’horizon mordoré quand la lune se couche,
Au- dessus de la tête, un arcus ténébreux
Les zébrures du ciel, le torrent qui le douche
Vingt heures en Opale, un chemin salébreux.
 
Il passerait pour sot, d’ivre mélancolie,
Aux yeux de l’incongru qu’il croiserait ce soir
Dans violent orage, ou pris de la folie…
Prestement dans le choeur on agite encensoir.
 
Le baluchon au dos, avance en soliloque,
Les flaques d’eau du sol ont détrempé les pieds,
Ce petit bruit lointain… serait-il ventriloque ?
Ce moment va passer, ô pauvres vanupieds !
 
Deux heures sur la route, et le voici qui chante,
La nature fait bien quand s’égare l’esprit,
Comment s’imaginer le tourment qui le hante
Et l’aider à guérir cet état incompris ?
 
Il ne demande rien, parfois un léger spasme
Abîme son visage ; il connait le dessein,
Il ira jusqu’au bout, sans crainte du sarcasme,
De ce moment si rare, il entrevoit dessin.
 
Pour avoir tant choyé, couvert de cent caresses
Dorloté cet enfant sans défense et secret
Il se doit d’accomplir vainquant les maladresses
Le geste salvateur, ultime acte concret.
 
28 avril 2015
Jo Cassen
Recueil « Sortilèges »
Tous droits réservés
 
 
 

 

0 commentaires pour Opale:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint