JO CASSEN - Ecrivain, théâtre et poésie
RSS

Articles récents

La métamorphose du cloporte
Pasiphaé
Le sacre du Printemps
En Marche !
Une petite flamme

Catégories

A L'AFFICHE
Dire,
Pensée du jour
Pensées du jour
Pourquoi?
Prochainement...
fourni par

JO CASSEN un regard sur le monde, un regard sur l'immonde

Chammal en folie

Chammal en folie
 
Pantoum
 
Le chammal a soufflé le vent de la folie,
L'obscur Léviathan impose charia ;
Le jeu de l’océan chasse mélancolie,
L’écume de coton emballe l’aria.
 
L'obscur Léviathan impose charia,
Mais qui pourrait y voir, victime de glaucome ?
L’écume de coton emballe l’aria,
La mer brave superbe un ciel dit d’astronome.
 
Mais qui pourrait y voir, victime de glaucome ?
La mort s’enorgueillit d’enflammer les déchets ;
La mer brave superbe un ciel dit d’astronome,
Tandis que le crédule amuse ricochets.
 
La mort s’enorgueillit d’enflammer les déchets ;
La lucarne magique amplifie amertume ;
Tandis que le crédule amuse ricochets,
Le gamin esbaudit rit plus que de coutume.
 
La lucarne magique amplifie amertume 
Le grand livre a loué vertus de l’écorchoir ;
Le gamin esbaudit rit plus que de coutume,
On ne sait plus très bien pourquoi sort le mouchoir.
 
Le grand livre a loué vertus de l’écorchoir,
Faut-il chercher l’humain derrière le centaure ?
On ne sait plus très bien pourquoi sort le mouchoir,
Mille picotements, grains de sel en pléthore.
 
Faut-il chercher l’humain derrière le centaure ?
Aux portes de l’enfer, il reste le duel ;
Mille picotements, grains de sel en pléthore,
De l’endormissement, l’effet résiduel.
 
3 mars 2015
Jo Cassen
L’œil écoute
Tous droits réservés

 

0 commentaires pour Chammal en folie:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint